Voyage a Essaouira

Voyage a Essaouira

VISITER ESSAOUIRA

Visite d'Essaouira

Tout d'abord un peu d'histoire:

Essaouira commence au VII ° siècle av JC.

D'abord les Phéniciens qui y faisaient escale,
puis les Romains qui y faisaient commerce du Pourpre, colorant rouge vif, d'où le nom des Iles Purpuraires, au large d"Essaouira.
Ensuite les Portugais qui installèrent un camp militaire, lui donnèrent le nom de MOGADOR, et un comptoir commercial.
Ensuite les Français s'y installent sous protectorat.
En 1956, date de l'indépendance du Maroc, la ville reprend son nom d'Essaouira.
C'est aussi le début de son déclin, et devient le refuge des hippies dans les années 60.

A voir absolument:

La Médina:

Les plans de la ville auraient été dessinés par un Français du nom de Cornut entre 1760-1764, selon le modèle de Saint Malo.
Il faut y voir les ruelles minuscules, toujours animées, les  maisons peintes à la chaux, les portes bleues.
Le marché, appelé Souk Jdid,est divisé en 4:
Les souks aux poissons
les souks aux épices
les souks aux grains
les souks à la brocante.

Le Port

Au Sud Ouest de la Médina, au pied des remparts,  l'incontournable port de pêche, avec ses barques alignées de couleur bleue, ses filets étendus,
vous y verrez aussi des chalutiers en construction selon les méthodes traditionnelles, tout en bois.
Ne manquez pas le retour des bateaux de pêche, c'est l'animation garantie, avec la vente à la criée.


La Skala

Il s'agit des fortifications de la Médina, longue d'environ 300 m, agrémentée de canons, qui surveillent la baie.
Sous la Skala, au rez-de-chaussée ne manquez pas les ateliers des marqueteurs qui y travaillent le Thuya.Il y a de vrais artistes.


La Porte de la Marine

Elle donne accès au port, elle à été construite en 1769.


Le Musée Sidi Mohamed

Il est surtout pour les arts régionaux, on peut aussi y voir des armes,des instruments de musique, des tapisseries et il est gratuit.


Le Festival Gnaoua,

festival musical de rennomée internationale





01/04/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour